Close

Apple : Renforcement des données iCloud à cause du FBI…

17 mar Posted by in Actualités, Apple | Comments
Apple : Renforcement des données iCloud à cause du FBI…
 

La firme de Cupertino, Apple, a décidé de renforcer la sécurité de ses appareils afin de le rendre plus difficile à débloquer.

Malgré les menaces du gouvernement (FBI), Apple ne semble pas fléchir sur son programme de sécurité et compte même aller encore plus loin en renforçant le chiffrement des données stockées sur l’iCloud.

icloud

Mais le stockage des informations dans le nuage servant aussi de backup (pour retrouver ses données, les partager sur d’autres appareils ou les faire migrer lors de l’achat d’un nouvel appareil iOS), renforcer la sécurité au point de ne plus pouvoir la dénouer en cas de besoin (oubli du mot de passe, par exemple) risque de conduire à la perte définitive des données pour l’utilisateur.

D’un autre côté, si Apple conserve une copie de la clé de chiffrement, cela crée le risque d’une récupération frauduleuse ou sa transmission aux autorités compétentes si le groupe se voit sommé de le faire.

iphone-fbi-770x577

Le Wall Street Journal souligne que cela crée un dilemme sur lequel planchent les dirigeants du groupe de Cupertino, indépendamment des pressions actuelles du gouvernement pour obtenir un affaiblissement des défenses d’un iPhone en vue d’y récupérer des données dans le cadre de l’affaire de terrorisme liée au massacre de San Bernardino fin 2015.

Certes, iCloud stocke déjà des données inaccessibles à Apple, comme les données bancaires ou les mots de passe via son service iCloud Keychain, mais verrouiller complètement l’accès à l’ensemble des données (photos, vidéos, messages, données de Health, etc) n’a ainsi pas que des avantages.

Nul doute par ailleurs qu’un renforcement de la sécurité du nuage iCloud rencontrera une vive hostilité de la part du gouvernement, déjà agacé de ne pouvoir accéder aux données des iPhone saisis dans des affaires judiciaires.

Apple-vs-FBI-1-1024x576

Dans le cas de l’affaire de San Bernardino, l’examen des fichiers stockés dans iCloud associés à l’iPhone incriminé a permis d’obtenir des informations à partir du dernier backup enregistré sur le service. Toutefois, celui-ci remonte à plusieurs semaines avant le drame et l’iPhone pourrait contenir des données plus récentes pouvant éventuellement faire avancer l’enquête.

Il aurait été possible de déclencher une nouvelle sauvegarde automatique de l’appareil…si les identifiants n’avaient pas été modifiés entre-temps par les forces de l’ordre, aboutissant à une impasse qui a conduit aux injonctions voulant forcer Apple à coopérer en produisant un firmware spécial empêchant l’effacement des données au bout de 10 essais de mot de passe erronés.

soul

Passionné des nouvelles technologies, il est observateur attentif des produits Apple, Microsoft, Samsung et BlackBerry. Souleymane est un contact entre Sunuworld et les entreprises, les éditeurs et les développeurs.

Les derniers articles par soul (tout voir)

Share

Leave a Reply

}