Close

Pourquoi cherchons nous toujours à jailbreaker nos appareils ?

11 mar Posted by in Actualités, Urgent | Comments
Pourquoi cherchons nous toujours à jailbreaker nos appareils ?
 

Nous sommes des millions d’utilisateurs des fameux outils de jailbreak comme Redsn0w, Evasion, Sn0wbreeze, iFaith, Limera1n à travers le monde. Et faut croire que nous ommes pret à tout pour pouvoir ajouter des fonctionnalités à nos iDevices. Or, le débridage donne aux propriétaires de ces appareils l’accès à un tout nouvel univers d’applications piratées, ce qui est problématique pour les développeurs d’Apple et d’iOS.

Evasi0n, le nouvel outil de débridage d’iOS, est utilisé par des millions d’utilisateurs d’iOS pour supprimer les limitations qu’a mises en place Apple (pour des raisons de sécurité et de lutte contre le piratage) sur la plate-forme mobile.

Qu’espèrent donc obtenir ces utilisateurs en débridant leurs iPhone et iPad ?

Regardons les chiffres. Il semblerait que l’outil de débridage evasi0n ait été utilisé pour déverrouiller plus de 7 millions d’appareils dans les quatre jours ayant suivi sa sortie. Cela fait beaucoup de nouveaux adeptes du débridage, mais il fallait s’y attendre étant donné qu’evasi0n était le premier outil à pouvoir déverrouiller l’iPhone 5, l’iPad 4, l’iPad mini et l’iPod touch de cinquième génération.

Jailbreak7

Depuis leur lancement, Apple a vendu des millions de ces appareils, dont une bonne partie a sans doute fini entre les mains de personnes qui possédaient auparavant un appareil sous iOS débridé.

Étant donné la popularité de la dernière génération d’appareils iOS d’Apple, sans parler de la popularité générale du ‘jailbreak’, je ne suis pas étonné qu’il y ait eu une demande latente pour un nouvel outil de débridage.

Mais qu’est-ce qui motive les utilisateurs à contourner ainsi les limitations ? Étant un fervent observateur de la communauté des ‘jailbreakers’ depuis l’apparition sur le web du premier kit de débridage pour l’iPhone initial par « Geohot », quelques jours à peine après sa sortie, j’ai noté plusieurs facteurs clés qui incitent les utilisateurs à recourir à cette pratique.

Applications
Ce sont les applications qui stimulent les ventes d’appareils iOS, et c’est l’accès à encore plus d’applications qui explique principalement le recours au débridage. On compte quelque 775 000 applications dans l’App Store d’Apple, ce qui semble être plus que suffisant pour quiconque, mais Apple impose des restrictions artificielles (et parfois arbitraires) à ce que ces applications peuvent faire et ne pas faire. Ces restrictions ne s’appliquent pas aux applications issues de sources non officielles telles que Cydia.

Pour les accros aux applications ou à la personnalisation, le débridage ouvre un tout nouvel univers, donnant aux utilisateurs l’accès à des applications telles SBSettings, WinterBoard, Bitesms et iBlacklist.

Corrections de bugs
Une autre raison pour laquelle les utilisateurs débrident leur appareil iOS est pour pouvoir corriger (ou du moins atténuer) les bugs. J’ai rencontré des personnes qui ont débridé leur appareil iOS pour corriger des bugs avec Bluetooth, des hachures de son, et même pour pouvoir remédier aux attaques exploitant des brèches de sécurité et aux vulnérabilités non répertoriées.

Le débridage en vue de corriger les bugs m’interpelle quelque peu, car le processus en soi peut introduire plus de bugs qu’il n’en résout. Toutefois, pour les bugs demandant une attention immédiate, il peut offrir une solution à court terme à un problème handicapant.

Liberté
Pour certains, le débridage est une question de liberté. Ils considèrent leur iPhone ou iPad comme un appareil dont ils veulent disposer comme ils l’entendent et n’apprécient pas qu’Apple mette en place des mesures pour limiter ce qu’ils peuvent ou ne peuvent pas faire avec leur achat.

Cela peut paraître étrange, mais j’ai connu des personnes qui ont débridé un appareil iOS sans jamais installer d’application tierce dessus.

Piratage

Il y a un côté obscur au ‘jailbreak’ : le piratage. Je ne veux pas donner l’impression que tous les adeptes du débridage téléchargent des logiciels piratés (loin de là), mais cela ne change rien au fait qu’Apple est confronté à un gros problème de piratage, du fait que l’entreprise prélève 30 % sur chaque application vendue.

D’un côté, il y a les pirates qui cassent la protection des applications pour les mettre à disposition gratuitement, en y ajoutant parfois des programmes malveillants, et de l’autre, nous avons les utilisateurs finaux qui veulent accéder aux applications payantes gratuitement.

Afin d’expliquer les avantages du jailbreak, le site Jailbreakmatrix.com a publié une vidéo dans laquelle il présente 100 bonnes raisonnes de jailbreaker son appareil. Une centaine d’applications non officielles dont vous pouvez retrouver la liste sur cette page.

 

 

Conclusion
Étant donné la demande en matière de débridage, il est clair qu’un nombre croissant de clients d’Apple ne sont pas satisfaits par ce qu’iOS a à offrir actuellement et se tournent vers des tiers pour combler les lacunes.

Il est évident que les limitations qu’Apple impose aux applications qu’il autorise dans l’App Store incitent les utilisateurs à recourir au débridage, un processus qui enlève non seulement les mesures de sécurité des iPhone et iPad (notamment si ces appareils vont être utilisés dans un environnement professionnel), mais qui met également des centaines de milliers d’applications piratées à portée de main.

Apple a indéniablement du mal à trouver le bon équilibre entre sécurité et fonctionnalités. C’est un problème auquel la firme à la pomme devra s’atteler dans les mois à venir, la seule autre solution étant de rendre ses appareils encore plus difficiles à débrider.

soul

Passionné des nouvelles technologies, il est observateur attentif des produits Apple, Microsoft, Samsung et BlackBerry. Souleymane est un contact entre Sunuworld et les entreprises, les éditeurs et les développeurs.

Les derniers articles par soul (tout voir)

Leave a Reply

}